jeudi 24 avril 2008

avril/mai 2008 TRAVAUX EN COURS

Aménagements de village à BoussierAprès l’enfouissement des réseaux électrique et téléphonique en 2007, les travaux d’aménagement du village se poursuivent. Ce printemps la collecte des eaux pluviales, la pose de bordures de trottoir et la stabilisation des accotements sont en cours de réalisation. A noter que ce village devient « agglomération » et que la vitesse de circulation des véhicules y est limitée à 50 Km/h.


Aménagement de village à Durdat Vieux-BourgLes travaux d’aménagement de la place de l’église à Durdat sont également bien avancés. Le projet intègre, outre la collecte des eaux pluviales autour de l’église, l’aménagement de places de parking et la réalisation d’une zone pavée bordée de plantations afin de mettre en valeur l’accès à l’édifice. Enfin, un jardin sera aménagé autour du pigeonnier.


Création du lotissement de RévouxLe lotissement de Révoux sort de terre. Ce sont 5 nouvelles maisons qui seront construites en accession à la propriété. Deux d’entre elles sont déjà bien avancées. C’est dans le cadre d’une convention signée avec l’OPAC de Commentry que les travaux ont été réalisés pour 130 000 euro et subventionnés à hauteur de 30%. La vente des lots couvre le coût des travaux. Cette réalisation vient conforter l’urbanisation engagée ces dernières années. Le tableau ci-dessous rappelle le nombre des constructions neuves réalisées ces 10 dernières années. Ce sont 66 résidences, dont 18 pavillons HLM qui ont été édifiées sur le territoire communal.



Changement d’une canalisation d’eau potable aux GouérandsPhoto Jean-Claude Chabassier
Suite à de nombreux éclatements de la conduite d’eau potable reliant le château d’eau de Chaumier à Villebret, son remplacement a été décidé ; une canalisation en fonte de 300 mm de diamètre a donc été enfouie. Les travaux engagés permettent également de la redimensionner en vue de l’alimentation en eau potable de la commune de Néris-les-Bains. L’ensemble des travaux d’enfouissement, de rebouchage et de rattrapage des enrobés est pris en charge financièrement par le syndicat d’eau et ce chantier ne coûte rien à la commune

Rénovation du monument aux morts -ici>>>