mercredi 25 mai 2011

IMPLANTATION DE LA ROSELIÈRE SUR LA STATION de TRAITEMENT

Comme prévu au calendrier des travaux, la société Epur Natur est venue implanter la roselière. La station est progressivement mise en eau pour démarrer la mise en service.

Voir les photos des différentes étapes, de janvier à mai 2011 >>> 1






Localisation : entre la Malentrée et Les Courrets, à la source du Lamaron

Historique : Chantier prévu depuis 2 ans, pour un coût global de 740 000 €.

Fin janvier 2011 : les travaux démarraient avec l’ouverture d’une voie d’accès à la station, depuis le chemin de la Malentrée. Bénéficiant sur la durée des travaux d’excellentes conditions météo, le chantier sera mené à terme selon les prévisions du calendrier.

Après retrait de la terre végétale, 2 bassins sont creusés directement dans le tuf naturel du sous sol puis étanchéifiés par des bâches plastiques. Les talus sont recouverts de terre et engazonnés. Le bassin filtrant supérieur reçoit diverses couches de gravier fin qui emprisonnent un réseau de tuyaux en PVC. A la mise en route, il est alimenté directement avec les eaux usées brutes tandis que le processus d’épuration est assuré par des micro-organismes présents dans les massifs filtrants. Une couverture en roseau créera les conditions favorables à la minéralisation de la matière organique.

Le second bassin filtrant est constitué majoritairement de sable et planté lui aussi de roseaux. Il complète le traitement de la matière organique dissoute et l’oxydation des composés azotés.

Le bassin inférieur de dissipation permet une dernière décantation avant rejet des eaux traitées dans le Lamaron.

A l’arrivée des effluents, les ouvrages de prétraitement permettent le réglage du débit ainsi qu’un dégrillage manuel.

Fin mai 2011 : la station est reliée au réseau du bourg grâce à une conduite souterraine sous le chemin de la Malentrée.

Un local technique est édifié, une clôture en grillage avec portail d’accès est posée. Les talus sont plantés d’arbustes d’ornement. La station est prête pour la mise en route.

Après croissance des roseaux, la station devrait ressembler à ça
 
Photo prise à la station de Jozerand (63) identique à celle de Larequille